Avantages et inconvénients de l’achat dans l’ancien

Dans notre agence immobilière à Douvaine, on considère « ancien », tout bien qui a déjà été habité une fois et dont les plus récents travaux ont été terminés il y a au moins cinq ans.

Par conséquent, la qualité des biens immobiliers peut varier de manière importante. Toutefois, l’ancien séduit de nombreux acheteurs malgré quelques inconvénients.

Le prix, un avantage certain

Dans l’ancien, les prix sont plus attractifs pour les acheteurs. Selon les syndicats professionnels de l’immobilier, le tarif au mètre carré est 15 % à 20 % moins cher que dans le neuf. En outre, pour qui veut se créer un capital, l’ancien permet de réaliser de plus importantes plus-values.

Si des rénovations sont réalisées et que le quartier est très demandé, un bien présenté dans notre agence immobilière peut rapidement voir sa valeur augmenter.

Des avantages fiscaux intéressants dans l’ancien

Acheter un bien dans l’ancien permet de bénéficier de plusieurs mesures fiscales, même si elles sont moindres par rapport au neuf. Par exemple, l’acheteur peut obtenir un prêt à taux zéro s’il s’engage à effectuer des rénovations pour un certain montant, ou profiter du dispositif Pinel si le bien est destiné à la location.

Un marché immobilier plus important dans l’ancien…

Outre le fait qu’il est possible dans l’ancien de visiter le bien, alors que dans le neuf, l’achat se fait sur un plan, le marché immobilier des biens existants est beaucoup plus vaste, et donne accès à des zones géographiques qui sont inaccessibles avec le neuf, faute de place constructible ou en raison des tarifs.

De plus, les biens immobiliers ont un certain cachet : ils apportent une histoire, ce que séduit nombre d’acheteurs.

Mais des travaux à prévoir !

Acheter un bien immobilier dans l’ancien n’a cependant pas que des avantages. En effet, la plupart des biens existants, en particulier s’ils sont très anciens, nécessiteront des travaux de rénovation, depuis la réfection d’une toiture jusqu’à la mise en conformité d’une installation électrique par exemple. Ces réhabilitations peuvent coûter très cher !

Des charges plus élevées

Autre point négatif dans l’ancien, les charges sont souvent beaucoup plus élevées que dans le neuf. En cause, des installations vétustes qui ne bénéficient pas des dernières technologies en matière de performance énergétique. Avant d’acquérir un bien, il peut être intéressant de consulter les diagnostics énergétiques des biens sélectionnés.

Des frais d’achat plus importants

Il est bon également de noter que dans l’immobilier ancien les frais de notaires et les droits d’enregistrements de l’ancien sont plus importants, de l’ordre de 8 %.

Pour en savoir plus:
Notre nouvelle agence à Douvaine
Notre point sur la loi Elan en 2018