Conseils pour négocier votre assurance emprunteur

Depuis le 1er janvier 2018, vous pouvez changer d’assurance de prêt immobilier. C’est une bonne nouvelle selon notre agence immobilière à Évian, étant donné que faire jouer la concurrence peut vous faire réaliser des économies conséquentes…

2018 : évolution pour les agences immobilières 

L’amendement Bourquin vient mettre fin à l’impossibilité de changer d’assurance emprunteur chaque année. Désormais, chaque propriétaire peut faire jouer la concurrence en matière d’assurance de crédit immobilier. Une bonne nouvelle puisque ces assurances coûtent aussi cher que les intérêts du crédit.

Des milliers d’euros d’économies

En moyenne, selon des études menées en agence immobilière, les banques compensent les faibles taux d’emprunt par des cotisations d’assurance élevées sur lesquelles elles réalisent environ 40 % de bénéfices.

En fonction du profil de l’emprunteur, et en particulier de son âge et de ses antécédents médicaux, ses cotisations sont plus ou moins élevées, mais dans tous les cas, vous pouvez désormais comparer les différentes propositions des assureurs pour choisir la plus avantageuse sur le plan financier.

Quand changer d’assurance ?

Le changement annuel d’assurance prêt immobilier ne peut se faire qu’à la date d’échéance annuelle figurant dans le contrat. Toutefois, bien souvent, les contrats ne précisent pas cette date. Dans ce cas, on conseille de se baser sur n’importe laquelle des douze échéances annuelles en respectant un préavis de deux mois.

Pour en savoir plus:
Assurance emprunteur, comment la négocier ?
Réforme de la taxe d'habitation, pour qui ?
Conseils pour acheter un bien à deux
L'achat dans le neuf en 7 étapes

Les conseils de notre agence 

1/ Remplir la fiche personnalisée

Avant tout, il vous faudra vous munir de la fiche personnalisée fournie par votre banque. Lorsque celle-ci est en votre possession, envoyez-la aux assureurs qui vous intéressent afin qu’ils puissent vous faire des propositions d’assurance.

2/ Relire attentivement les contrats

Lorsque vous recevez les différentes propositions de contrats, lisez les attentivement, et ne retenez que celles équivalentes ou plus couvrantes que votre assurance actuelle. Il s’agit d’un point essentiel, car votre banque peut refuser l’assureur choisi si elle estime que votre nouvelle couverture offre moins de garanties.

3/ Attendre la réponse de la banque

La banque a ensuite dix jours pour vous faire part de sa décision. Si elle refuse le nouvel assureur, elle doit vous expliquer pourquoi.