Un système de récupération d’eau de pluie pour réduire vos factures

Les Français consomment 150 litres d’eau par jour et par personne. Quoi de mieux que l’installation d’un système de récupération d’eau de pluie pour faire des économies sur vos factures d’eau ? Encore vous faut-il faire le bon choix. Si vous êtes à la recherche d’une agence immobilière à Douvaine pour vous conseiller, n’hésitez pas à prendre attache auprès de nous.

Un récupérateur d’eau pour quel usage ?

L’eau de pluie n’est pas potable. On ne pourra donc l’utiliser pour les douches ou l’alimentation d’un lave-vaisselle. Son utilisation domestique sera donc réduite à :
- l’arrosage du jardin
- le lavage des voitures
- le raccordement aux toilettes ou à une machine à laver
- le nettoyage des sols

En effet, l’eau de pluie circule sur le toit, à travers les gouttières. Ce chemin souillé la rend impropre à la consommation. La pollution atmosphérique rajoute encore au fait qu’on l’utilise uniquement pour des utilisations non comestibles.

En France, l’utilisation de l’eau de pluie est réglementée dans un texte de loi auquel on doit se référer.

Les critères à prendre en compte pour faire le bon choix

Différents points doivent être étudiés afin de savoir vers quel modèle de récupérateur d’eau vous tourner:
- votre besoin (uniquement pour l’arrosage ou pour un autre type d’installation)
- la surface du toit qui va servir à collecter l’eau de pluie
- le revêtement du toit

Les dispositifs de récupération d’eau de pluie

Deux principaux dispositifs pourront être installés :

- le collecteur externe

Plutôt destiné à l’arrosage, vous pourrez l’installer dans votre jardin au niveau de la descente de gouttières. Il existe en 3 cubages : 100 litres, 250 litres ou 1 000 litres. Généralement en plastique, veillez à le vider en hiver pour éviter toute détérioration de la citerne avec l’eau gelée.

- le réservoir enterré

Utilisé pour des besoins plus complets, il offre un cubage bien plus important (de 2 000 à 10 000 litres). Son installation plus complexe nécessite quelques précautions pour être raccordé au réseau de la maison (terrassement, pompe, filtre…).

Petites astuces pour l’installation d’un récupérateur de pluie

Soyez vigilant à ces quelques points :
- pour les collecteurs externes, veillez à le poser sur une surface plane et stable
- fermez la cuve pour éviter la prolifération de larves dans l’eau
- installez un filtre à la sortie de la gouttière pour éviter les débris dans l’eau

Système à la fois économique et écologique, le récupérateur d’eau de pluie sera un investissement utile à prévoir pour votre maison.

Pour en savoir plus:
Quels changements pour la loi Elan ?
Avantages et inconvénients de l'achat dans l'ancien
Voici notre nouvelle agence de Douvaine
Vices cachés: délais et actions