Les femmes seules sont aussi nombreuses que les hommes célibataires à emprunter !

Aujourd’hui, la part des femmes célibataires qui empruntent a fortement progressé et devient équivalente à celle des hommes seuls. De plus, on constate que les budgets sont devenus quasiment identiques. C’est une nouvelle positive pour toutes celles qui hésitaient encore à se lancer dans leur projet immobilier en Haute-Savoie.

Des différences qui s’amenuisent entre les hommes et les femmes en matière d’immobilier

Il existe encore quelques différences entre les hommes et les femmes en matière d'immobilier, notamment dans leurs projets, leur perception du marché ou dans leur poids sur celui-ci. Il y a une différence notable concernant la perception du marché de l’immobilier : les femmes sont moins optimistes que les hommes et hésitent donc plus à se lancer dans leur projet.

En effet, selon une étude Opinionway :

  • 54% des femmes pensent concrétiser leur projet immobilier contre 63% chez les hommes ;
  • 38% d’entre elles craignent une augmentation des prix contre 29% des hommes ;
  • 35% doutent de leur capacité à obtenir un crédit immobilier contre 28% des hommes.

Les femmes souhaitant acquérir apparaissent moins optimistes que les acquéreurs dans cette étude et c’est ce qui semble les freiner. Cependant, les écarts ont tendance à s’amenuiser et c’est pourquoi les femmes rattrapent les hommes dans leur projet d’acquisition de bien immobilier.

Concernant le poids sur ce marché, la gent féminine pèse moins lourd que son homologue masculin. Mais cette différence est en train de se combler. Ainsi, en 2021, les femmes représentent désormais 45 % des emprunteurs célibataires. À titre de comparaison, elles représentaient moins d’un tiers de ces mêmes emprunteurs en 2017.

Sur l'aspect financier, l'écart se réduit également. Le budget alloué à l’achat immobilier par les femmes augmente plus vite que celui des hommes. Pour autant, le montant emprunté par les femmes est en moyenne 10% moins élevé que celui emprunté par les hommes.

En revanche, les femmes disposent généralement d’un apport personnel plus important, avec un écart de près de 10% en moyenne.

Différence de perception et d’attentes, quelle est la place des femmes dans l'immobilier ?

Les hommes et les femmes célibataires n’ont pas non plus la même perception et les mêmes attentes en matière d’achat immobilier. On ne parle pas ici de l’optimisme ou du pessimisme respectif des deux genres mais bien de ce que les femmes seules veulent en matière d’immobilier.

Ainsi, d’après une étude récente, les femmes célibataires privilégient davantage l'achat de leur résidence principale dans leur projet immobilier que les hommes seuls.

Même si la majorité d’entre elles optent pour un appartement, elles sont plus nombreuses que les hommes à acheter une maison.